Mode urban-style / streetwear

Ouvrir un magasin de prêt-à-porter : tout ce qu’il faut savoir

Atypik.net » Dossiers » Ouvrir un magasin de prêt-à-porter : tout ce qu’il faut savoir
7

Bien que les chiffres soient en recul, le marché de prêt-à-porter accueille chaque année de nouveaux acteurs. Aux côtés des grands noms du secteur, des enseignes plus ou moins innovantes tentent de séduire la clientèle. Pourtant, si le projet parait passionnant, il n’en reste pas moins complexe. En effet, la création d’un commerce de vêtements prévoit plusieurs étapes. Ici, le choix des fournisseurs est déterminant. Mais pour économiser du temps et de l’argent, plusieurs magasins décident de passer par un grossiste en ligne.

Ouvrir une boutique de vêtements : un projet complexe

Tous les experts s’accordent à dire que le secteur du prêt-à-porter connaît un recul constant depuis plusieurs années. Et les chiffres le prouvent. De 2013 à 2018, le marché a été confronté à une conjoncture peu favorable avec un repli d’environ 5 %. Les pièces féminines sont les plus concernées par ce constat. Ceci s’explique par l’essor du marché des vêtements seconde main et du sur-mesure. Néanmoins, le secteur reste dynamique et particulièrement rentable. C’est la raison pour laquelle de nombreux entrepreneurs se lancent sur cette voie.

Toutefois, l’ouverture d’un magasin doit être précédée de quelques étapes à commencer par le choix du concept. Si le commerce mixte ou généraliste est particulièrement prisé, plusieurs enseignes se positionnent désormais sur une niche. Beaucoup voient d’ailleurs les prêts-à-porter pour homme et pour enfant comme des nouveaux relais de croissance. D’autres vont encore plus loin en se spécialisant uniquement dans le denim, les accessoires féminins ou les lingeries. Toutefois, il convient de réaliser une étude de marché pour définir la viabilité de l’idée et les réels besoins des consommateurs concernant le produit choisi.

Ceci étant fait, la prochaine étape consiste à élaborer un plan d’affaires ou business plan. Ce document détaille les projections commerciales et toutes les stratégies de développement du futur commerce. Enfin, en parallèle, il faut trouver un fournisseur pour acheter des vêtements. Pour cela, il est vivement conseillé de passer par un grossiste en ligne.

Le choix des fournisseurs : une étape déterminante

Il existe plusieurs façons de s’approvisionner lorsqu’on projette d’ouvrir un commerce de prêt-à-porter. Ici, on en dénombrera trois. Traditionnellement, les magasins réalisent leur approvisionnement chez un grossiste local. Dans ce cas, il s’agit de se déplacer chez le fournisseur pour passer commande et acheminer les articles vers sa boutique. Dans le même cas de figure, on peut également choisir de représenter les designers français. Par ailleurs, certaines enseignes préfèrent passer directement par l’importation pour gagner une marge intéressante.

Mais pour profiter d’un gain de temps, il est vivement recommandé de se tourner vers un commerce de vente en gros en ligne. En effet, le digital touche désormais divers secteurs d’activité et tous les circuits de distribution. Acheter des vêtements sur une plateforme web permet notamment de faciliter les procédures. Le commerçant pourra commander facilement ses produits et payer en toute sécurité. Sans compter que le catalogue est régulièrement mis à jour et consultable à tout moment. Enfin, le portail propose une variation des prix des marchandises en fonction des saisons et de la quantité commandée. Dans tous les cas, il est nettement plus simple de gérer le stock en passant une grosse commande.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.