Mode urban-style / streetwear

D’où vient et comment adopter le style oversize ?

Atypik.net » Mode/Look » D’où vient et comment adopter le style oversize ?
3

Tout le monde a déjà vu des personnes porter des vêtements qui semblent trop grands pour elles. Une erreur de taille ? Une mauvaise appréciation de ses mensurations ? Quelquefois, peut-être, mais plus généralement, elles peuvent avoir adopté le style oversize. De quoi s’agit-il exactement, est-ce un mouvement vestimentaire éphémère et si ce n’est pas le cas, comment faire pour porter de tels vêtements avec style ? Nous faisons le point.

Faire sien le style oversize : nos conseils ultimes

Certaines pièces sont des indispensables pour pouvoir arborer une fois de temps en temps (ou tous les jours) le style oversize comme un pantalon baggy, un hoodie ; soit un sweatshirt à capuche intégrant des fils élastiques et qui se porte vraiment très large. Pas question d’avoir des pantalons qui s’arrêtent traditionnellement sur le haut de nos chaussures. Ils doivent retomber et faire des plis.

Négligé, le style oversize ? Certainement pas, car s’il est parfois prisé par les personnes peu à l’aise avec leur corps qui entendent dissimuler une silhouette trop maigre ou des kilos en trop, il est important de trouver justement l’harmonie entre une pièce vestimentaire très large et une autre qui sera plus ajustée.

Si vous aimez les pantalons larges et amples, alors c’est votre haut qui devra être plus cintré et vice et versa. Ainsi, il n’est pas rare de voir sur les podiums, ou les stars dans les magazines afficher des robes très ajustées avec un gilet qui semble 5 fois trop grand pour elles.

Un tee-shirt de très grande taille sera à coupler avec un pantalon de coupe slim, quitte à le rentrer dedans et le faire retomber sur le bas, négligemment (en tout cas en apparence).

Comme pour tous les styles, impossible de faire n’importe quoi en fonction de sa morphologie. Si les personnes grandes peuvent tout se permettre, ce n’est pas pareil pour les personnes plus petites que ce style aurait tendance à tasser encore davantage. La parade constitue alors à prendre des pièces qui seront larges mais pas longues.

Impossible, comme dit plus haut, de mettre des vêtements très amples aussi bien en haut qu’en bas. Il ne s’agit pas alors d’un style, mais d’un camouflage du corps pur et simple. Comme il y a clairement une délimitation au niveau de la taille, nous vous conseillons de trouver une jolie ceinture, de couleur neutre, pour pouvoir l’assortir avec toutes les couleurs.

Couleurs

Les couleurs, parlons-en. Est-ce que le style oversize est coloré ? Il peut l’être, mais cela complexifie encore le look qui n’en a pas besoin. Ce n’est pourtant pas parce que les rappeurs en font leur marque de fabrique, qu’il faut forcément s’habiller en noir. Bon à savoir, la tendance est aux couleurs pastelles et au nude.

Enfin, faut-il se contenter d’acheter des vêtements plus grands que ce que l’on porte habituellement, pour se composer un look oversize ? Eh bien non, car il existe des marques qui se spécialisent dans ce type de vêtements et donc les confectionnent pour créer un effet oversize, avec des bonnes coupes et de bonnes finitions.

Il est préférable de se tourner vers ce type de vêtements, même s’il est bien entendu possible pour un pull oversize femme, par exemple, de prendre celui de son homme s’il met du XL voire plus, ou un gilet très large, même tricoté à la main, si on aime ce type de vêtement, à marier avec un pantalon slim ou en tout cas, près du corps.

Origine du style oversize : tout comprendre

Moderne et récent le style oversize ? C’est tout le contraire, car il apparait il y a….un siècle ! Croyez-le ou non, mais ce style vestimentaire ample était alors pour les femmes un moyen d’émancipation. Remettons-nous dans le contexte. Il y a un siècle, les femmes étaient tenues de porter des robes délicates, censées mettre en valeur leur silhouette, sans que rien n’apparaisse pourtant, sous peine d’être taxées d’indécence, à l’instar des robes-corsets.

Pour celles qui ont déjà tenté l’expérience ou ont vu des films d’époque, les femmes devaient faire appel à des domestiques, le plus souvent, pour serrer à l’extrême les lacets placés dans le dos et avaient quelquefois du mal à respirer.

Dans les années 20, avec le mouvement des Roaring Twenties, aux Etats-Unis et au Canada, les femmes gagnent en liberté dans tous les domaines, avec notamment le droit de vote. Elles ne souhaitent pas en rester là et veulent changer aussi leur manière de s’habiller, donc de bouger et d’être perçues, en portant des vêtements un peu plus amples, pour perdre en austérité et rompre avec les codes de leurs ainées.

Coco Chanel, féministe avant l’heure, s’empare du phénomène et crée une robe qui va devenir bientôt une de ses pièces iconiques, la fameuse robe clapet. Alors que les vêtements désormais plus larges s’adressaient en premier lieu aux femmes de la bourgeoisie, le mouvement s’étend bientôt au reste de la population féminine.

Les femmes veulent aller plus loin

Les femmes veulent aller plus loin en ayant le droit de porter des vêtements uniquement jusqu’alors réservés aux hommes. On ne tarde pas à voir des femmes arborant des blazers, des chemises masculines et des pantalons larges, comme le montre très bien le personnage d’Annie Hall interprété par Diane Keaton.

Dans les années 1980, le mouvement n’a pas disparu mais a perdu sans doute son origine revancharde et politique et se marie à un autre style : le streetwear, surreprésenté par les rappeurs et autres stars de hip-hop, surtout masculines, mais aussi par les personnes qui pratiquent le skate de façon intensive et en font un art de vivre, dans les années 90. C’est le confort avant tout, avant de savoir que cela va devenir une mode !

Alors qu’initialement, le corps des femmes voulait se libérer des contraintes sociales, le style oversize qui vient de l’anglais « oversized » à traduire par « surdimensionné », repris par les créateurs de mode, veut repousser les limites du corps, pour le flouter au maximum, afin de créer un mystère autour de la silhouette et du genre. Vous voulez intégrer certaines de ces pièces pour fabriquer votre propre style oversize en fonction de votre humeur du jour ? Voici quelques conseils pour ne pas faire de faux pas.

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.